Exposition Matthew Barney et Olivier Lelong – l’Ancienne douane – Strasbourg – 29.01.13

Exposition Matthew Barney et Olivier Lelong – l’Ancienne douane – Strasbourg – 29.01.13

 

au CENTRE D’ART ANCIENNE DOUANE – Strasbourg
Du mercredi 30 janvier au samedi 2 mars 2013

Cocktail inaugural le mardi 29 janvier à 18h00

L’Ancienne Douane à Strasbourg qui fut un centre d’expositions très actif de 1965 jusqu’à son incendie en juin 2000, renaît enfin de ses cendres, après un bref sursaut à l’hiver 2011-2012 avec l’exposition Thrill. Ce bâtiment symbolique pour de nombreux Strasbourgeois devient en ce début 2013 un véritable Centre d’Art.
Parce que située en secteur stratégique et bénéficiant d’une surface importante en centre ville, Madame Marie-Ange Musquin, sa Directrice, souligne que sa vocation est d’accroître l’attractivité de Strasbourg en accueillant une scène dynamique consacrée aux arts plastiques, en particularité l’art actuel, tout en jouant la complémentarité avec le Musée d’Art Contemporain et les musées de la ville qui souffrent d’un manque d’espace pour organiser des expositions temporaires d’envergure.

Ce nouveau lieu strasbourgeois entend occuper un positionnement original, axé sur l’Europe en créant autant que faire se peut des dialogues entre artistes travaillant dans et hors la région, entre structures locales et partenaires étrangers de renom.

La volonté affirmée de la ville est que le nom « Ancienne Douane » puisse devenir un « label » reconnu, synonyme de qualité, d’éclectisme et d’innovation s’appuyant sur un puissant enracinement local, tout en développant une forte ouverture internationale, rajoute Framboise Fébut, Chargée des Relations Internationales de la Ville de Strasbourg.

La décision de créer ce nouveau centre d’art s’est faite naturellement car l’Ancienne Douane constitue une opportunité exceptionnelle de rendre l’art accessible au plus grand nombre, avec le développement d’une complémentarité avec les musées de la ville, fort implantés dans le secteur. Un site qui en raison de sa localisation remarquable, du fort passage à ses portes, et des possibilités pour la ville de communiquer sur ses façades et à proximité, s’est particulièrement révélé apte à générer un nouveau « flux de visiteurs », aux retombées enrichissantes pour tous les concitoyens.

Une première exposition avec Matthew Barney et son invité Olivier Lelong


Zladko Preskovic, Commissaire international réputé, d’emblée séduit par le projet du nouveau Centre d’Art et du dynamisme de la Ville, a immédiatement songé à Matthew Barney, célèbre artiste américain né à San Francisco en 1967, pour en faire l’inauguration.

Mathew Barney avait fait l’événement à l’été 2010 à Bâle lors d’une importante exposition au Schaulager, formidable écrin de verre et de béton des architectes suisses Herzog et de Meuron, exposition consacrée à ses « Drawing Restraint » («Dessin contraint») et composée de vidéos, de dessins, de sculptures monumentales ou de photographies. L’artiste est particulièrement connu pour ses cinq films « Cremaster » réalisés de 1994 à 2002, dans lesquels il met en scène de manière surréaliste des danseuses, le Chrysler Building, des pilotes automobiles, etc et s’interroge sur la non-différenciation des sexes, les cyborgs et une humanité mutante. Ces cinq films sont prédominés par l’utilisation de matières malléables comme le plastique, la résine, la cire. Cremaster est le nom du muscle qui, contractant les testicules sous l’effet du froid ou de la peur, protège les spermatozoïdes des variations de température.

 
embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

 

Pour plus d’infos sur Matthew Barney, c’est ici et

Quoi de plus approprié que le travail d’Olivier Lelong pour dialoguer avec l’artiste américain, soulève, facétieux, Zladko Preskovic ?

En effet, l’artiste strasbourgeois, issu de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg (Appelée désormais HEAR, Haute Etudes Artistique Rhénane depuis sa fusion en 2012 avec l’Ecole du Quai de Mulhouse) déroule un travail très posé, une photographie plastique parfois inquiétante, souvent violente, dans laquelle les femmes jouent de leur corps et de leurs fantasmes. Il explore inlassablement cette féminité qui l’interroge et la délivre sous des angles surprenants. Proche de l’univers Barneyen, l’artiste garde toujours la maîtrise de ses idées : parfois choquant mais toujours avec une pointe d’humour, voire de glamour.
Il présentera des clichés issus de sa série des « Thanatonautes », celle des « Ophélie », en référence au mythe Shakespearien et aux peintres préraphaélites, ainsi qu’un nouvelle travail intitulé « Polarités inconscientes » spécialement créé pour dialoguer avec l’œuvre de Matthew Barney.

Pour plus d’infos sur Olivier Lolong, c’est par ici

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

Exposition ouverte du mercredi 30 janvier au samedi 2 mars 2013.
Le Centre d’Art de l’Ancienne Douane est ouvert tous les jours de 12 h à 19 heures, sauf le mardi.
Entrée 8 euros

Vernissage et cocktail le mardi 29 janvier 2013 à 18h.

Adresse : Rue de l’Ancienne Douane à Strasbourg – 67000 STRASBOURG

Plus d’infos sur la page Facebook de l’événement

 



Laisser un commentaire

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.