22.08.14 – Vernissage Exposition « LES DILETTANTES » suivi de l’avant-première de PARTY GIRL en présence de l’équipe – Cinéma Star et Star St-Exupéry (Strasbourg)

les-dilettantes

22.08.14 – Vernissage Exposition « LES DILETTANTES » suivi de l’avant-première de PARTY GIRL en présence de l’équipe – Cinéma Star St-Exupéry (Strasbourg)

Rendez-vous le 22 août 2014 au cinéma Star St-Exupéry pour le vernissage de « LES DILETTANTES », EXPOSITION DE CORRESPONDANCES CINÉPHILES par Guérine Regnaut & Romain Sublon. Début des festivités à 18h15 !

(Accès libre dans la limite des places disponibles)
Retrouvez cet événement sur Facebook. Retrouvez également les cinémas Star sur leur site officiel !

« LES DILETTANTES »

« Le vendredi 22 août nous inaugurerons au Star et au St-Ex l’installation de la nouvelle exposition permanente des cinémas Star intitulée LES DILETTANTES. Les portraits des équipes invitées ces dernières années et réalisés par Nathalie Savey laissent place à 37 planches de correspondances cinéphiles entre Romain Sublon et Guérine Regnaut.

L’acquisition de cette exposition marque un véritable changement dans l’image que nous voulons donner des cinémas. Comme pour la cartographie sur les murs du hall du St-Ex, rien ne ressemble à ces correspondances et ce choix marque un peu plus encore la volonté de se démarquer, de défendre des sensibilités artistiques que nous aimons, de faire vivre à notre manière le Cinéma.

Le 22 août, le vernissage se déroulera à partir de 18h15 au Star et au St-Ex. Une buvette sera à disposition des clients et invités qui pourrons découvrir les oeuvres. La soirée se poursuivra par la diffusion à 20h d’un film né de l’exposition d’une durée de 45mn puis par l’avant-première du film PARTY GIRL en présence de l’équipe. »

(Retrouvez notre article concernant Party Girl ici !)

Entrée libre dans la limite des places disponibles (renseignements en caisse des cinémas).

Catalogue de l’exposition, 84 pages, 5€

SYNOPSIS 

Au sein d’un cadre strictement défini, nous avons correspondu en toute liberté, pendant six ans. C’est long, six ans.

NOTE D’INTENTION

« Nous ne sommes pas très rapides. Il a fallu un an, et quelques coïncidences, pour nous rencontrer. Une autre année pour se dire qu’on ferait bien équipe le temps d’un projet commun. Et encore une pour que ledit projet prenne corps. Il n’est pas nécessaire, pour être productif, d’être pressé. L’une à Paris, l’autre à Strasbourg, on décidait de correspondre.

Dès lors, nos doigts étaient pris dans l’engrenage, plus rien ne pouvait nous arrêter. Sauf peut-être un goût certain pour l’alcool, les bottines rouges et les vestes en velours.

Le sujet de nos correspondances est le cinéma -par cinéma, on entend la vie, faut-il le préciser ? Pour tout traitement, un hommage à l’OULIPO : un échange par film (dans la foulée de sa vision, l’un commence, l’autre répond, e basta !), dans un temps limité (sauvons l’instinct !) et pas de retouches permises une fois que le texte, le dessin ou la photo est cédé à l’autre (peut-on revenir sur une lettre une fois postée ?).
La contrainte n’autorise pas les petits arrangements entre amis.

Revisiter le cinéma, prolonger les œuvres, les détourner, les disséquer, surprendre son camarade, le piéger, s’en dépatouiller, affronter l’ennui, résister à l’excitation, raconter nos vies en loucedé, préserver notre insouciance… C’est rare l’insouciance, non ? »
Guérine Regnaut & Romain Sublon

Article par Cécile V.



Laisser un commentaire

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.