Snoop Dogg Devient Snoop Lion : Philosophie, Mégalomanie ou « Make More Money » ?

Quelle ne fut pas ma stupeur en apprenant il y a un mois que Snoop Dogg, le maître incontesté du Hip hop enfumé et des coups marketings fumeux était mort.

Maintenant c’est   Snoop Lion ! M’a -t-on annoncé fièrement.

En effet, c’est un Snoop Doggy Dogg lassé de manger à tous les râteliers de la musique de Major conditionnée pour boîte qui a décidé de s’attaquer à un style qui lui va comme un gant : Le Reggae.

Difficile de l’en blâmer a priori : il fume des joints, il est black, il a la classe, pourquoi est ce qu’il ne rendrait pas hommage à la Jamaïque ?

Le premier essai est plutôt concluant  :« La la la « sonne bien, la mélodie est entêtante, c’est chill, bref un bon point !

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

On notera le coté minimaliste du clip qui n’est pas pour nous déplaire : On est loin des excès du chien nonchalant qu’on connaissait !

Mais alors que s’est il passé ? Snoop  aurait il vraiment changé ?

La version officielle est que lors d’un Séjour en Jamaïque, le rappeur aurait renoué avec le reggae, style qu’il affectionne depuis toujours mais dont il est resté artistiquement éloigné.
Il aurait également « ouvert son troisième oeil » et se serait converti au Rastafarisme. Effort de conversion minime étant donné les quantités industrielles de marie jeanne que le nouveau lion s’est enfilé dans le cerveau depuis le début de sa carrière.
Snoop est donc changé, et affirme qu’il serait la réincarnation de Bob Marley …. Qui a dit que la Weed apprenait l’humilité ?

Un reportage, diffusé au Festival de Toronto prochainement, Reincarnated  présente la démarche de l’artiste, son séjour en Jamaïque et l’enregistrement de son nouvel album du même nom en collaboration avec le producteur français Diplo (Plus connu sous le nom de Major Lazer), afin de faire comprendre au monde entier que non, Bob Marley n’est pas Mort ! Gloire et longue vie à Snoop Marley Lion !

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt
Alors soit notre ami s’est perché trop haut et à laisser tomber l’échelle, soit  il a décidé de renouer avec une religion  qui lui permet de justifier sa consommation auprès des tribunaux, soit il a juste eu envie de faire plus de thunes avec un Buzz et un reportage réalisé par sa propre boîte de production cinématographique et s’est laissé emporté par sa Mégalomanie dans un délire d’artiste millionnaire.
Un habile mélange des trois hypothèses me semblent la meilleur explication …

Car bien que le premier titre soit définitivement bien reggae, le morceau à la fin du trailer nous laisse présager que le Roi Lion n’a toujours pas l’intention de délaisser les dancefloors sponsorisés Universal : la touche Major Lazer electro/tropical/je gerbe des basses dans ta face de plouc/ risque probablement de faire mouche…

On attend donc la sortie du film et de l’album pour se faire une idée. En attendant je retourne écouter mes vieux vinyles de Bob et faire fumer quelques joints aux clébards de mon quartier. J’ai toujours rêver d’avoir un lion….


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.