Odonata – Trio – chanson rock electro

253105_545339145483456_54775455_n

Odonata – Trio – chanson rock electro

Un trio chanson rock electro sans guitare ni clavier. L’univers d’Odonata se construit autour de deux basses ( Christophe Piquet ), de la batterie et des percussions ( Jérémy Steibel ) et du chant, en français. Des textes impressionnistes à l’imparable musicalité ciselés et portés par Céline Righi ( auteur pour Scotch & Sofa, Nilem, Armelle Ita, Celia Reggiani / co-écriture avec Oxmo Puccino ). Le trio explore avec un éclairage original la chanson française et fait feu de tous bois en jouant avec un kaléidoscope d’influences variées : trip hop, funk, rock, jazz, electro, pop. La musique d’Odonata parle donc de multiples langages.

ODONATA : Qui sont-ils ?

* CÉLINE RIGHI * : Chanteuse et parolière du trio, elle prête aussi sa plume à d’autres artistes ( Celia Reggiani, Armelle Ita, Nilem ), et en particulier au duo SCOTCH & SOFA dont elle signe tous les titres de l’album *Par petits bouts*, à l’exception du titre « Visite des recoins », qu’elle co-signe avec Oxmo Puccino.
L’aspect rythmique et musical de sa plume s’explique par l’amour qu’elle porte à la musique, au moins tout aussi grand que celui qu’elle réserve aux mots. Plus attirée par le côté rythmique que par les harmonies, réceptive aux fréquences ténébreuses, Céline prend des cours de basse pendant cinq ans, avec, entre autres, le bassiste-contrebassiste Arnaud Grosfilley ( Rumbayazz, album « 73 touches » de Hocus Pocus )
Son engouement pour les notes et pour la langue française réveille en elle aujourd’hui une belle envie, jusqu’alors assoupie mais néanmoins vivace : celle de chanter. Elle explore désormais sa voix et cette voie.

* CHRISTOPHE PIQUET * : Il entre dans le monde des musiciens en étant clarinettiste pendant 4 ans, lors de ses années collège. Mais un profond désaccord avec son professeur de clarinette l’engagera à délaisser ce premier instrument. À quelque chose malheur est bon ! Il va alors s’emparer de la basse, qu’il ne quittera plus. Christophe va donc étudier avec le contrebassiste Reynald Fleury, musicien bien connu de la région caennaise. Par la suite, ses études et ses origines allemandes le rapprocheront de Strasbourg, ville dans laquelle il va s’impliquer dans de nombreuses formations ( rock, soul, groove, funk ) non seulement en France mais aussi en Allemagne. Au moment de l’éclosion de son groupe rock QUESTION D’HUMEUR en 2006, groupe dans lequel il joue avec JÉRÉMY STEIBEL, futur batteur-percussionniste d’Odonata, Christophe continue de perfectionner son jeu auprès du bassiste Franck Bedez ( Liane Foly, Marc Lavoine, Wanda Jackson ). Grand obsédé du métronome, il peut passer des heures dans son antre à faire vibrer les cordes de ses basses. Sa constance et sa régularité sont sans aucun doute à l’origine d’un jeu de basse rigoureux et précis, au groove subtil. Aujourd’hui encore, Christophe continue de faire évoluer sa pratique bassistique aux côtés du bassiste-contrebassiste-violoncelliste Marc-Antoine Schmitt ( *Les Bredelers,* *Alex Bianchi, Pierre Moerlen’s Gong Tribute* ) et Jean Bisello ( Keziah Jones )

* JÉRÉMY STEIBEL * : Fasciné par les percussions, c’est à 10 ans qu’il franchit la porte de sa première école de musique. À 12 ans, il sait intimement qu’il deviendra musicien. À 14 ans, il réussit le concours d’entrée au conservatoire de Strasbourg et dans les années qui suivent, étudie avec Denis Riedinger, timbalier solo et Stéphan Fougeroux, caisse claire solo de l’Orchestre de Strasbourg. Il rencontre Latif Chaarani, avec qui il apprend les percussions afro-cubaines et la darbouka, et Emmanuel Séjourné, marimbiste et vibraphoniste, musicien de renommée mondiale. À 22 ans, Jérémy est diplômé du conservatoire de Strasbourg et à 24 ans, il est professeur de percussions diplômé d’état par le ministère de la culture. Il apparaît dans de nombreuses formations en tant que percussionniste et percussionniste classique, donne des concerts en France, en Suisse et au Quebec, jouant Bach, Mozart, Beethoven, Debussy, Bartoc, Boulez…
En 2006 il joue avec Christophe Piquet dans le groupe de rock *Question d’humeur.* S’ensuivent tremplins, festivals et tournées en France, Allemagne, Serbie et Roumanie.
Soucieux d’enrichir ses connaissances et d ouvrir son éventail musical et technique, il se forme depuis 3 ans auprès de Sokan afin que lui soit révélés les secrets du djembé et des doums.
En 2007, Jérémy crée un duo de percussions dans lequel il est vibraphoniste et dont le programme varie entre ragtime, arrangements de musique classique, jazz et musique contemporaine et dans lequel il joue encore aujourd’hui.

Céline RIGHI : textes / chant
Christophe PIQUET : basse / basse piccolo / samplers
Jérémy STEIBEL : batterie / percussions

1235188_706965052654197_2142743476_n

Les écoutez c’est ICI
Myspace du groupe
Facebook du groupe

Vous pourrez les retrouver prochainement en concert  avec FOES le mardi 17 décembre 2013 à l’Elastic Bar à Strasbourg à partir de 20h dans le cadre de la 17ième session TA’Coustique organisée par Touch-Arts.
Rejoingnez l’event ICI

Florent G.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.