Never let me go – Mark Romanek

NEVER LET ME GO – MARK ROMANEK

 

Réalisé par : Mark Romanek

Avec : Carey Mulligan, Andrew Garfield, Keira Knightley

Pays : États-Unis, Grande-Bretagne

Synopsis

Depuis l’enfance, Kathy, Ruth et Tommy sont les pensionnaires d’une école en apparence idyllique, une institution coupée du monde où seuls comptent leur éducation et leur bien-être. Devenus jeunes adultes, leur vie bascule : ils découvrent un inquiétant secret qui va bouleverser jusqu’à leurs amours, leur amitié, leur perception de tout ce qu’ils ont vécu jusqu’à présent.

 

Critique

Never let me go fait parti de ces films qui vous laisse sur votre faim. Enfin personnellement c’est ce que j’ai ressenti après l’avoir terminé. D’abord parce qu’en voyant la bande-annonce, on s’attend vraiment à une très grande histoire (comme avec beaucoup de bande annonce de films …) mais au final, bien que l’intrigue soit plutôt bonne, on se retrouve finalement avec, peut-être, un film dont on attend trop.

Comme vous vous en doutez, une histoire d’amour est à la base de ce drame. Andrew Garfield, alias Tommy, seul protagoniste masculin de l’histoire est un personnage extrêmement attachant, du début à la fin. Au fil de l’histoire, ce dernier évolue énormément mais on retrouve toujours une touche d’innocence qui est vraiment propre à cet acteur. Pour continuer sur ce dernier, il sera à l’affiche du remake de Spiderman, réalisé par Marc Webb dans les salles le 4 Juillet, on verra donc si il est plus doué pour les blockbusters que pour les films d’auteur !

Carey Mulligan, qui a joué notamment dans Drive, Wall Street, l’argent ne dort jamais ou bien encore Public Enemies, nous délivre un jeu particulièrement touchant. Blessée durant son adolescence d’avoir perduTommy dont elle était éperdument amoureuse, elle se constitue une carapace émotionnelle qui se solidifie au fil des années mais qui finit par se briser lorsqu’enfin elle le retrouve. Narratrice de l’histoire, c’est quasiment à travers qu’elle se déroule et on ne peut que s’attacher à son personnage bouleversant de sincérité.

Keira Knightley quant à elle est l’élément perturbateur du film. Prête à tout pour garder Tommy dont elle est amoureuse, elle délivre un personnage froid qui va finalement se racheter par un acte extrêmement courageux. Néanmoins sans elle, l’histoire serait d’un plat et je la trouve particulièrement imposante dans le film.

En résumé, il s’agit là d’un film dont il ne faut pas espérer énormément au niveau de l’histoire, avec peu de moments réellement intenses, si ce n’est à la fin, pas très pratique si on manque de patience, on arrêtera vite de regarder le film. Heureusement que le jeu des acteurs rattrape l’ensemble !

 

Julien

 



Laisser un commentaire

CAPTCHA *